Farine de sorgho : une céréale millénaire et écologique !

Le sorgho (qui peut s’écrire aussi sorgo) est une céréale millénaire et écologique. Il mérite sa place dans notre cuisine du fait de ses qualités nutritionnelles. Totalement dépourvu de gluten ! Découvrons ensemble tout ce que vous devez savoir sur cette céréale qualifiée par les spécialistes de “céréale d’avenir“.

Je mets ma casquette de “Bibi l’experte” et grâce à ma loupe, je vous invite à me suivre.
Vous vous souvenez dans un article précédent, je vous indiquais que j’officialisais l’ouverture du “Festival des farines sans gluten“.

En effet, je me lance dans une série d’articles où je partagerai au mieux des trucs et astuces pour faciliter l’utilisation de chacune de ces farines sans gluten avec leurs spécificités.
Ainsi, elles n’auront plus de secret pour vous !!

Rappelez-vous, la farine de lentilles vertes avait ouvert le bal des festivités.

Aujourd’hui, rentre en scène, la farine de sorgho.

Un tonnerre d’applaudissements pour cette céréale écologique et millénaire, THE cereal of the future* !! *la céréale de l’avenir ;o))))

📌Avant tout, je tiens à préciser que toutes ces informations sont le fruit de mes recherches et expérimentations personnelles. Elles sont le reflet de mes croyances donc ne prenez rien pour acquis. Je vous invite aussi à faire vos propres investigations et expériences afin que vous trouviez également ce qui fonctionne pour vous, car nous sommes tous différents.

Il était une fois… le sorgho, une céréale millénaire !

Le sorgho est apparu 3 000 ans avant le riz. En Inde, on le cultive depuis 900 ans avant Jésus-Christ. En Italie, la culture du sorg­ho date de Pline l’Ancien, naturaliste romain connu pour son encyclopédie « Histoire naturelle ».

Cette grande graminacée alimentaire et fourragère a disparu d’Europe vers le XVe siècle, mais elle demeure un aliment de base en Afrique et en Asie car elle résiste fort bien à la chaleur et à la sécheresse.

La culture du sorgho

Le sorgho (de l’italien Surgo qui signifie « je pousse »), de la famille des poacées (tout comme le blé, le riz ou le millet), est cultivé dans les régions tropicales et méditerranéennes.

C’est la cinquième céréale la plus importante dans l’économie agricole mondiale.

Il est appelé aussi “gros mil” en Afrique, “blé égyptien” au Moyen-Orient et “millet indien” en Asie.

Il est actuellement cultivé aux États-Unis (où il est devenu la nouvelle coqueluche) et en Europe principalement en tant que fourrage.

et en France…

En France, le sorgho est cultivé sur un peu moins de 100 000 hectares mais, dans les régions touchées régulièrement par la sécheresse, les agriculteurs se mettent à le semer de plus en plus. C’est notamment le cas dans le Sud-Ouest où le sorgho commence à supplanter le maïs.

le sorgho est une excellente céréale d'avenir et écologique, alternative au blé. L'idéal pour les intolérants au gluten.
crédit photo @ pixabay

Sans doute vous vous êtes déjà promené.e à côté d’un champ de sorgho sans y faire attention car la plante ressemble plus ou moins au maïs.
Mais en vous approchant de plus près, vous découvrez, à la place des épis jaunes, un plumeau parsemé de petites graines rouge-orangées.

Le retour en grâce du sorgho

À vrai dire, il y a assez peu d’études sur cette céréale. Néanmoins, des travaux ont été effectués par l’Institut national de recherche agronomique (Inra), qui s’est penché récemment sur le sorgho.

La récolte

En France, la récolte du sorgho se fait lorsque le grain est encore humide, de septembre en octobre.

La conservation du sorgho

Le sorgho décortiqué, tout comme la farine de sorgho se conserve plusieurs mois à l’abri de la lumière dans un endroit frais et sec.

Il se conserve durablement dans son emballage d’origine, qui, une fois ouvert, devra être bien refermé.
Il est aussi possible, pour le protéger de l’humidité, de le transférer dans une boîte hermétique.

Des vertus “sans gluten”

Le sorgho, cette céréale millénaire, ne manque pas de vertus pour la santé. C’est un aliment particulièrement adapté aux personnes végétariennes, mais aussi à celles qui sont intolérantes au gluten.

  • Si vous êtes végétarien, c’est une céréale dont il ne faut pas se priver. C’est une source de protéines végétales. Le sorgho fournit tous les acides aminés essentiels dont l’organisme a besoin.
  • Il est riche en magnésium ou en calcium, bon pour vos muscles et contribue à solidifier votre squelette.
  • En Afrique, on le conseille pour prévenir les ulcères, les colites et les calculs biliaires. En Chine, on considère qu’il est du meilleur effet pour tonifier l’estomac. Si ça marche là-bas depuis la nuit des temps, cela ne peut pas nous faire de mal.

Une céréale écologique : les principaux avantages

  • Le sorgho, céréale millénaire et écologique, est le champion de la photosynthèse : plusieurs récoltes par an sont possibles en raison d’un cycle en moins de trois mois pour certaines variétés,
  • il supporte parfaitement les fortes chaleurs, c’est pourquoi c’est un atout précieux face au réchauffement climatique que nous connaissons chaque année.
  • Son besoin en irrigation est seulement 40 % inférieur à celui du maïs.
  • Il se consomme toute l’année en tant que produit sec.

Comment utiliser le sorgho en pâtisserie ?

Le sorgho est reconnaissable à sa couleur très particulière, brun rosé, et à sa saveur légèrement sucrée.

En cuisine, nous consommons la farine de sorgho de mille et une manières jusqu’à hauteur de 40 % de la quantité totale de farine de la recette.

En effet, comme pour confectionner tous types de préparations, salées et sucrées : de délicieux muffins, du pain, des galettes ou des gâteaux moelleux, des pancakes, blinis ou clafoutis.
Au petit déjeuner, en version soufflé, il peut agrémenter votre muesli.

Le sorgho sucrier

Quant au sorgho sucrier, il permet de produire du sirop et de la mélasse.

Il ne peut être transformé en sucre, car il ne contient pas suffisamment de saccharose, indispensable à la cristallisation.

Un indice glycémique modéré

Grâce à un Index Glycémique modéré (IG 65 contre IG 95 pour la farine de riz blanche), la farine de sorgho est conseillée en mélange dans de nombreuses préparations, afin de limiter l’élévation de la glycémie.

Le sorgho : ses atouts nutritionnels

La farine de sorgho constitue une bonne source de glucides.
La valeur nutritive est proche de celle du maïs, contient plus de protéines et d’amidon que ce dernier, mais moins de graisses.

En raison de sa composition, cette céréale est :

  • hautement digeste et facilement assimilable.
  • apporte des fibres alimentaires qui contribuent à la satiété.
  • contient aussi d’importants minéraux tels que le fer, le calcium, le phosphore et le potassium.
  • et renferme également les vitamines (B1, B3) et la vitamine E.

Cette céréale contient également des antioxydants naturels et des composés phyto comme les acides phénoliques, phytostérols et flavonoïdes.

Valeurs nutritionnelles moyennes pour 100 g :

Calories : 327 Kcal

Protéines : 10 g

Lipides : 3,5 g

Glucides : 70 g

Dans l’ensemble, le sorgho…

Écologique, polyvalente, nourrissante : le sorgho est véritablement une céréale millénaire d’avenir !

Mais pourquoi l’avoir boudée aussi longtemps ?

Et pourquoi commence-t-on à s’intéresser à cette céréale surnommée par les spécialistes : la “céréale d’avenir” ?

D’une part, le sorgho est une excellente alternative aux protéines animales ce qui satisfait le nombre croissant de personnes végétariennes.

D’autre part, naturellement dépourvu de gluten, le sorgho permet de diversifier l’alimentation des intolérants en variant les types de farines utilisées.

Par conséquent, cette céréale est aussi une très bonne alternative en complément du maïs, du blé, de l’orge et riz. Sans oublier d’être riche d’un point de vue nutritionnel.

Enfin, c’est une bonne nouvelle de changer notre regard sur le sorgho, cette céréale millénaire et surtout écologique. Ne la boudons plus !
Au contraire, donnons le bon carburant à notre organisme et réconcilions-nous avec tous ses bienfaits pour agrémenter nos plats et nos gâteaux.

Vive la diversité culinaire !!


J’espère que cette excellente alternative à la farine de blé présentant les bienfaits de la farine de sorgho, une céréale millénaire d’avenir vous accompagnera au gré de vos préparations gourmandes sans gluten.
N’oubliez pas tester, tester et retester !!

Enfin, n’hésitez pas à partager aussi vos astuces car cette page est aussi la vôtre et vos expériences sont les bienvenues.

Un grand merci d’avoir lu l’article jusqu’au bout sans vous lasser, piquer du nez sur votre android ou le clavier de votre ordi.🙏

Ainsi, je vous dis, à bientôt, pour la suite des actus et découvrir d’autres Escales sans gluten.
Ensemble, pas à pas 😁

👇Est-ce que cet article vous a aidé ?
Laissez-moi votre commentaire ci-dessous. J’adore 💖les mots doux.

Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop saléwww.mangerbouger.fr

Laisser un commentaire